Olivier Weber

Úr Wikipediu, frjálsa alfræðiritinu
Jump to navigation Jump to search
Olivier Weber, 2010

Olivier Weber (fæddur 12. júní 1958 á Montluçon) er franskur rithöfundur.

Skáldsögur[breyta | breyta frumkóða]

  • Massoud's Confession (La Confession de Massoud) (Flammarion, 2013)
  • The Unpunished, A travel in the banality of evil (Les Impunis) (Robert Laffont, 2013)
  • The Barbary Corsair (Le Barbaresque) (Flammarion, 2011)
  • Conrad, the Traveller of concern (Arthaud-Flammarion, 2011)
  • I will have gold (J'aurai de l'or) (Robert Laffont, 2008)
  • Is Tibet a lost cause? (Le Tibet est-il une cause perdue?), (Larousse, 2008)
  • The White Death (La mort blanche) (Albin Michel, 2007)
  • On the Silk Roads (Sur les routes de la soie) (avec Reza, (Hoëbeke, 2007)
  • Kessel, the eternal nomad (Kessel, le nomade éternel) (Arthaud, 2006)
  • The Angels battle (La Bataille des anges) (Albin Michel, 2006)
  • The Big Feast of the East (Le grand festin de l’Orient) (Robert Laffont, 2004)
  • Memory murdered (La Mémoire assassinée) (Mille et une nuits, 2004)
  • I am from nowhere: on the tracks of Ella Maillart (Je suis de nulle part : sur les traces d’Ella Maillart), (Éditions Payot, 2003)
  • Humanitaires (Le Félin, 2002)
  • La mémoire assassinée (Mille et Une Nuits, 2001)
  • Le faucon afghan : un voyage au pays des talibans (Robert Laffont, 2001)
  • On ne se tue pas pour une femme (Plon, 2000)
  • Dragon Hunters: a stay in Opiumistan (Chasseurs de dragons : voyage en Opiomie) (Payot), 2000)
  • The Slave children (Les Enfants esclaves) (Mille et une nuits, 1999)
  • Lucien Bodard, un aventurier dans le siècle (Plon, 1997)
  • Road of drugs (La route de la drogue) (Arléa, 1996)
  • French doctors : L’épopée des hommes et des femmes qui ont inventé la médecine humanitaire (Robert Laffont, 1995)
  • Voyage au pays de toutes les Russies (Éditions Quai Voltaire, 1992)